05
- février
2020
Posted By : Olivia
Commentaires fermés sur 2019 : l’âge d’or du marché de l’immobilier en Belgique
2019 : l’âge d’or du marché de l’immobilier en Belgique

D’après le Baromètre des notaires, le marché de l’immobilier a été plus dynamique que jamais en 2019. En effet, l’année dernière, le secteur a connu une évolution de plus de 8,9 % comparé aux résultats de 2018. En revanche, les prix n’ont pas affiché le même rythme de hausse que l’activité avec seulement +4,2%. Explications.

Les régions belges les plus concernés par le grand bond des activités immobilières

La montée en flèche de l’activité immobilière a principalement été constatée en Flandre avec +10,8%, puis à Bruxelles avec +6,3%, suivie par la Wallonie avec +6%. Cette prospérité du marché résulte de la pratique des taux de crédit historiquement bas dans toute la Belgique, selon les dires de la Fédération du notariat belge (Fednot). Autre facteur ayant boosté le secteur de l’immobilier dans le pays : l’abandon du woonbonus. Cela a fait grimper le nombre des achats de propriété immobilière en Flandre au cours du dernier trimestre 2019.

Les prix moyens des maisons en 2019

L’année dernière, une maison coûtait en moyenne 262.196 € en Belgique, soit une augmentation de 4,2% par rapport aux prix de 2018. Cela signifie une hausse nette de 3 % du prix, en considérant le taux d’inflation qui a augmenté de 1,2 %. Parmi les trois régions belges qui ont enregistré le plus de transactions immobilières, c’est à Bruxelles que l’élévation des prix de logement est la plus importante avec une valeur moyenne de 478.603 €, soit plus de 5,5 %. En Wallonie, le prix moyen est de 196.335 € (+3,7%). Tandis qu’en Flandre, il est de 287.353 € (+3,6%).

Ainsi, dans la partie sud de la Belgique, le coût moyen d’un bien immobilier reste inférieur à 200.000 €. Mais ces chiffres recèlent de grandes disparités provinciales d’après le Baromètre.

En 2019, le prix moyen est constamment resté en-dessous de ce seuil dans les provinces de Liège et du Hainaut en région wallonne où se concentrent les opérations immobilières. A l’inverse, le prix moyen est le plus cher dans le Brabant wallon : 336.000 € pour une maison et 246.000 € pour un appartement. D’ailleurs, c’est dans cette zone que l’on relève le moins d’activités immobilières (seulement 11% des transactions du sud de la Belgique).

Les prix moyens des appartements en 2019

Le prix moyen des appartements en Belgique était de 228.566 € en 2019. Cela implique une hausse de 4 % comparé au prix de 2018, la plus forte augmentation au cours des cinq dernières années. Encore une fois, c’est la capitale belge qui affiche le prix moyen le plus élevé : 253.540 €,  soit +5,7%. En Flandre, le prix moyen est de 232.630 €, +3,8% et en Wallonie 177.799 €, +2%.  En comptant l’inflation, le prix moyen d’un appartement a augmenté de 11.000 € en une année en région bruxelloise, contre 1.500 € en Wallonie. Au niveau des provinces, le prix moyen des appartements est le plus élevé en Flandre occidentale à cause des habitations localis

Category: