11
- décembre
2019
Posted By : Olivia
Commentaires fermés sur Comment sont les prix des maisons dans la province d’Anvers ?
Comment sont les prix des maisons dans la province d’Anvers ?

Le fait d’acheter une maison est un objectif commun à bien des couples. En effet, pour des jeunes mariés par exemple, c’est le projet de couple par excellence. Dans l’article qui va suivre, on va particulièrement s’intéresser à la province d’Anvers, et plus précisément au prix de l’immobilier dans ses communes.

Quel est le prix moyen des habitations dans la province d’Anvers ?

Pour déterminer au mieux le prix moyen des habitats, le baromètre de référence, c’est celui des notaires. En effet, c’est un indice fiable pour se faire une idée des prix appliqués sur le marché à un moment donné. C’est ainsi qu’en 2011 par exemple, les transactions immobilières se sont stabilisées à un certain seuil.

Toujours selon ce rapport, une certaine baisse du prix des maisons a été observée. En effet, si vous vous intéressez à la région d’Anvers, prévoyez à peu près 183.575 euros pour acheter un appartement. Alors que la moyenne nationale tourne autour de 239.190 euros, c’est une diminution de 2,9% en comparaison des  tarifs de l’année 2011. Pour une maison par contre, le prix affiché à Anvers est de 253.688 euros soit un prix pratiqué un peu au-dessus de la moyenne nationale.

Une variation de prix perceptible

En se basant sur les résultats de SPF Économie, une tendance se dégage nettement. Dans la province d’Anvers, la commune la plus chère est celle d’Aartselaar avec un tarif moyen de 292.258 euros pour l’achat d’une maison. Ensuite pour les provinces de Schilde, Boechout et Hove, les prix moyens se tiennent en 6000 euros. En effet, ils affichent respectivement, 289.286 euros, 287.022 euros et 279.206 euros.

Brasschaat, Zoersel, Edegem se placent sous la barre des 275.000 euros avec des prix dans l’ordre : 274.121 euros, 260.111 euros et 259.838 euros. Hoogstraten, Kontich, Mortsel se tiennent toutes trois dans une fourchette comprise entre 258.643 euros et 251.392 euros.

Quid des communes les moins chères ?

Sans conteste, allez directement dans les communes de Niel, Mol, Hulshout où les prix se négocient à moins de 176.009 euros (Hulshout). Meerhout, Boom et Balen aussi font partie des communes les moins chères à moins de179.000 euros.

Enfin pour rester dans le domaine du raisonnable, Willebroek, Hemiksem, Dessel et Laakdal sont accessibles à partir de 198.571 euros (Laakdal). En comparaison, en 2011 une maison à Anvers se négociait en moyenne autour de 222.663 euros.

Pourquoi faut-il investir dans l’immobilier ?

L’immobilier a toujours été une valeur sûre dans le monde de l’investissement. En effet, c’est la meilleure option possible dans un secteur financier soumis aux aléas des spéculations et des cotations boursières.

Un marché immobilier sain vous garantira des taux d’intérêt stables qui permettent aux prix de l’immobilier de ne pas fluctuer. Rappelez-vous aussi qu’au moment de l’achat, il faut que vous ailliez un contrat bail irréprochable. En effet, votre bien prendra de la valeur au fil des ans, et il faut que vous soyez donc au courant des moindres variations du marché. C’est important, car cela vous permet de savoir quand acheter ou quand vendre votre bien.

Category: