Pendant un certain temps, j’ai exploré mes sentiments d’esclave. Principalement via Internet, j’essaie d’obtenir mes dates. Je regarde autour de bullchat et lis attentivement les profils. J’entends le son d’un nouveau message et quand je l’ouvre, mon cœur saute un battement d’excitation. “Bonjour Mark, je vois que tu habites près de chez moi. Si tu veux vraiment découvrir ton côté servile tu peux venir me voir.” Je réponds rapidement par SMS et bientôt je discute avec un homme qui se fait appeler M. Ron. Je dis à M. Ron que j’ai de légers sentiments bi et que je me sens très à l’aise dans le rôle de soumis. Cependant, je ne veux pas activement anulingus, sucer ou baiser. M. Ron dit que cela ne devrait pas être un problème et je suis le bienvenu si je lui fais confiance. Nous prenons quelques rendez-vous et nous convenons que je l’appellerai pour confirmer.

La conversation tourne bientôt à la prise de rendez-vous. M. Ron dirige une écurie à moins de 5 minutes de chez moi. On me dit de venir à l’écurie et d’entrer dans le box vide. Il y a deux cordes suspendues. Je dois me déshabiller et passer mes poignets dans la boucle des cordes et attendre. Je raccroche et attrape rapidement mon vélo. J’arrive aux écuries en un rien de temps et vois la porte s’ouvrir. J’appelle, mais personne ne répond. Pourtant, il est si familier d’entrer dans l’écurie. Je vois bientôt la boîte vide et je rentre à l’intérieur. Je me déshabille rapidement et me tiens nue sur la paille en un rien de temps. Je me dirige vers les boucles, passe mes poignets et les serre fermement. En attendant M. Ron, je suis là, nerveux et excité.

 

Au bout de quelques minutes, j’entends des pas. J’entends une voix sombre dire “bonjour Mark”. La voix est lourde que je m’évanouis immédiatement. Je sens mes jambes se ramollir et je sens que je commence à avoir une érection. M. Ron arrive derrière moi, se presse contre moi et je sens une barbe piquante sur mon cou. Il me murmure à l’oreille que je vais en profiter et qu’il aime m’aider à entrer dans le monde du sexe masculin. A cela, je le sens lécher mon oreille et en même temps il serre fort mes mamelons. Je ne peux pas contenir un gémissement et mon érection devient un peu plus dure. M. Ron le remarque et dit que je ressemble à un esclave excité pour lui. Il dit qu’il fera attention et qu’il n’a pas beaucoup de temps. Il me tourne brutalement et puis je le vois. M. Ron est très large, il a une tête chauve et une chemise et un short. Il attrape mes mamelons une fois de plus, les tire et me demande si je veux. Je crie que je suis très excitée sur quoi M. Ron me fait reculer.

Je sens mes fesses se dilater. Je sens quelque chose de chaud et d’humide traverser mes fesses. Je pense que c’est la langue de Mr Ron. Je sens la langue fouiller mon trou du cul et je sens bientôt sa langue tourner autour de mon anus. Je sens une main avancer le long de ma hanche et attraper mon sexe. Maintenant, je ne peux plus le tenir et mon érection devient dure comme de la pierre. Doucement, M. Ron me branle d’une main alors qu’il arrête de rimmer. Je peux le sentir mettre son doigt dans mon cul maintenant. Je me détends et reçois volontiers le doigt. Après un moment, il met un deuxième doigt et commence à tourner et à me baiser avec ses doigts. Son autre main me branle de plus en plus vite et à nouveau Mr Ron s’accroupit contre moi. Sa bouche vient à mon oreille et il me dit qu’il va me faire gicler énormement et que la prochaine fois on fera un pas de plus. Il commence à me lécher l’oreille et ça me rend tellement excitée que j’ai l’impression que je suis sur le point de gicler. Je sens l’emprise de M. Ron se resserrer encore plus et il me branle comme un fou et enfonce ses autres doigts dans mon cul aussi fort et profondément que possible. Je n’aime pas ça et avec un grand cri je viens. M. Ron continue de pousser jusqu’à ce que la dernière goutte soit partie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.